Le blog de Docteur Dréossi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 31 mars 2007

Je passe à la télé !

Des provocations, des débordements, du mouvement par-ci, du mouvement par-là, à gauche, à droite, au centre : à l'approche d'un grand rendez-vous, le jeu des politiciens tient ses promesses. Et là non plus les plus forts c'est pas les Verts, nananère. Vivement qu'on revienne quand même, ok y'a bientôt un nouveau Président, c'est fun on va pouvoir gueuler torse poil debout sur les tables "Président Président Président lalalala" pour avoir une double prime et on va se retrouver avec une double peine ça va calmer tout le monde. Et puis les médias ils n'en ont que pour les mêmes, on fait des Tennis-Ballon, on joue au Jorkyball. Bordel il leur faut quoi pour qu'on parle de nous ? (Ah oui au fait, voir Michou laminer tous mes joueurs, c'est révélateur du niveau de, bah de Michou, il est bon c'est tout, faut pas chercher Lumidee, un collègue, à 14 heures). Même si moi, tant que Gourcuff Père sera obligé de donner le nom des onze autres candidats à chaque fois qu'il parlera de son milieu gauche, ça m'ira parfaitement, gniark gniark (sans rancune aucune). Bon, parce que moi aussi chuis capable de faire croire n'importe quoi, que chui coach, que Moreira a déjà marqué des buts, que Mensah n'a pas pris de créatine en Italie (85 C quand même le bonhomme), bah me suis lancé dans une campagne. Ma mission : redorer le blouson du Stade Rennais.

1ère étape : 100% Foot. Avant le Dimanche soir sur M6 c'était 100% touffe hi hin hi hin. C'est bon, j'ai rencontré Thierry Rolland dans ma vie. Après avoir vu ça on peut mourir tranquille. Ca vaut le coup, parce qu'à la télé t'as l'impression qu'il dit que de la merde alors qu'en fait c'est pas qu'une impression. J'irai pas jusqu'à dire que "Monsieur Foot" comme on l'appelle, est un salaud mais fallait voir comment il trikitait mes joueurs. Me suis fait un p'tit plaisir : mais ce stagiaire, elles étaient à lui ces places, nan ?. Bam, crochet du gauche de Titi, mais comme y'a rien d'autre qu'un Français qui ressemble plus qu'à un Français, il a frappé Pierre Ménèsse qui a dit que si ça continuait comme ça il allait tout plaquer pour aller vivre avec Robert Pirèsse, le meilleur joueur passé par la meilleure équipe d'Angleterre du monde selon lui. Mouais mais qui vient de Mèsse et qui a joué avec Pouget alors hein. La lucidité n'est pas la panage de tous les Pierres. Enfin, parce que chui pas venu pour me battre avec Thierry hinhin Roland, apprendre le football à un journaleux et discuter Antiquité avec Dominique Grumeau, j'ai enfin pu parler avec Estelle Denis. Avant de venir, y'a Burno qui m'a prévenu : elle sort avec une personnalité du foot et que si y'avait moyen de moyenner une place chez les..., enfin t'as compris hein ?. Ca va il s'emmerde pas Aulas.. Mais nan, tu sais elle est avec un ancien joueur qui mainten... Ah oui Erika ! François Denis ! C'est ça tu veux jouer avec François Denis ! Là c'est la saucisse qui a débordé de la galette. Burno il est devenu tout rouge d'émotion. Enfin tout rouge du côté gauche, celui qui fonctionne quoi. Ca m'a trop matisé. Comme la fois où Hèmbia il a pleuré toute la journée parce qu'il retrouvait plus son CD de Gérard Lenormand. Z'ont pas fini de me surprendre mes gars.

Pendant l'émission on a parlé football dans la première partie et un peu Stade Rennais après. On aurait dû en tout cas. On a commencé à parler beau jeu et beau geste. Vous savez, Sylvain Marveaux est un excell... Merci Pierre, mais en Ligue 1 vous aimez qui ?. Bizarre, j'ai retenté. Euh, bah Julien Marveaux. Et là ils ont appaludi des deux mains mon choix. Trop fort ce Jean-Mich' Helolasse. Et puis j'ai voulu qu'on parle de notre décharge, en CFA, on est 1er ça c'est bon ouais j'étais prêt au top là pour parler de ça je sentais que j'avais eu l'idée lumineuse en plus je pouvais parler de Badiane et Coco les attaquants qui cartonnent ça masquerait nos problèmes offensifs ouais c'est cool la CFA en plus les jeunes et tout ça donne une bonne image l'esprit d'équipe le centre de formation vraiment je sens que mon club va gagner plein points dans les sondages allez faut que je le dise alors j'me lance. Bon, je pense encore trop lentement, grr, ça m'le fait parfois quand j'veux remplaçanter mes joueurs. On était déjà passé au Barça, on m'a demandé mon avis : Bah leur stade il est pas entièrement couvert alors que le nôtre si et Bernard Laporta il arrive même pas aux mocassins de Saturnin. T'as vu j'vends mieux mon club que mes joueurs hein ? Et puis là, y'a une phrase qu'est mal passée, comme quand Simon il a dit à John que c'était une lopette parce qu'il avait peur d'un ballon sur sa tête : Alors mon Estelle, comment tu l'trouves Ludo, hin hin hin, c'est un bon coup ? Silence sur le plateau. Franc qu'il vient de te tirer hin hin hin.... J'ai pas compris, apparemment il aurait mieux fait de se taire Roland. Y'a un vieux grisonnant qui s'est pointé il a hurlé un truc comme quoi il prendrait un Venguèrre en otage. C'était un peu chaud, on m'a même pas expiké le pourquoi du parceque. C'était Kermesse House Band. Mais moi j'ai rien fait, j'suis parti en vit...eh merde je savais que j'avais oublié un truc : le numéro de François Denis ! Trop dég', j'ai annulé mon passage à "Confessions intimes : mon joueur se prend pour une star".

dimanche 11 mars 2007

Paris brisé ! Paris martyrisé ! Paris bien dans la merde quoi.

Un point en trois matches, c'est pas la louze totale mais ça y ressemble. Crise sur le gâteau, mon crew n'a plus la vibe. Et là, nouveau coup d'eugénie de ma part. Pour souder l'équipe qui ne maîtrisait plus son freestyle, j'ai décidé qu'on irait faire un jeu. Ca c'est bien un jeu, ça soude une équipe, ça met l'ambiance, et puis c'est beau de voir un monde qui joue. Questions pour un Champion ? Ca, c'est pour Lyon. Attention à Lamarche ? Trop lensois. Qui veut gagner des brêlons ? Lefilâtre a déjà tout remporté. En pleine louzitude attitude, j'ai choisi qu'on jouerait au Maillon faible, le seul jeu où si t'es nul tu peux quand même gagner, à condition que les autres à côté soient encore plus nuls. Ouais t'as pas tort si tu penses que c'est comme en Ligue 1, par contre tu te plantes si tu crois que c'est une coïncidence, c'est la marque des grands entraîneurs de tout prévoir. Mister Capello, Docteur Dréossi.

Et puis j'sais pas, peut-être une faille spatio-temporelle, autrement dit un tir dans les nuages de Mbia à l'entraînement, j'ai mal calculé mon coup. Ils se sont tous foutus dessus pendant le jeu. Enfin, sur elle quoi. Bah ouais ils acceptent mal la critique mes gars, elle se prend pour qui Adjoviboccolini, ça sort avec Marama Vahirua ça croit pouvoir chambrer, nan mais oh (oui faut être culturé comme notre Président pour comprendre là, 'scusez). Heureusement pour elle que Salma Hayek est arrivée dans les studios, sans ça on quittait plus le ventre mou. Comme quoi chez les Pinault y'a pas que des erreurs de recrutement. J'ai joué au présentateur du jeu, c'était un bon prétexte pour critiquer mes joueurs. Mais ces glandus sont vraiment nuls quand il faut jouer. Bourillon il a voté pour Faty. Et Faty il a voté pour Ségolène. J' lui ai dit qu'il comprenait rien et il a boudé et a dit que si ça continue, je vais à la Juve parce que Deschamps lui au moins il a gagné la Coupe du Monde. Implacable. D'façon, c'était n'importe quoi, le maillon faible c'était Nguema. Pt'êt qu'ils ont oublié son prénom aussi, sans doute. En tout cas lui il a voté pour "Recherche un club de foot, contactez-moi à mon numéro".

Finalement, j'ai foutu ce petit monde devant la cassette de Rennes-Sedan. Vaincre le mal par le mal, à essayer, à condition d'aimer les séances vidéos. En attendant, je suis allé au chevet d'un copain de jeunesse bien mal en point(s). Le PSG, en une année il a pris 20 ans. Ses joueurs aussi. Imaginez qu'à Rennes cette saison on licencie un joueur finaliste de la Coupe du monde, on remette le ballon de plomb à un joueur qui a pris de vitesse Robert Tocarlos, qu'un supporter décède sous les balles (Daniel M. et Stéphane M niant toute implication), qu'on dégage l'entraîneur (imaginez, hein ?). Vu comme ça, c'est vrai qu'on s'emmerde en supportant le Stade Rennais, s'passe rien. Mais que voulez-vous, on a pas d'internationaux français, on a pas d'entraîneur, à limoger, j'entends, et que c'est téra. Et puis eux ils tentent des trucs de dingue pour leurs supporters, tu vois en UEFA et en Coupe de France eh beh ils passent des tours, sérieux j'déconne pas, faudrait qu'on essaie.

J'en ai profité d'être dans la capitale pour les voir s'entraîner. C'était à Wicklow. C'est pour pas que tu puisses regarder, parce qu'en fait c'est à Paris et ils veulent te tromper mais on la fait pas à moi. Après l'a fallu entrer dans le centre d'entraînement, et j'ai fait ce que je savais mieux faire : faire semblant d'être un entraîneur. Et hop je vais pouvoir décrypter leur jeu ! Ayé, c'est fait. Pffiou, à côté le Stade Rennais c'est des Galactic'h. A part Domini quelque chose et De Villiers j'crois, c'est bof. Paris, c'est fini, et dire pourtant que c'était la ville de mon quatrième club...

dimanche 4 mars 2007

Un pour tous, tous pourris

C'est un psychiatre qu'il aurait fallu voir.

Guy Roux, Abbé Deschamps, Fabien Cool. Moins sexy comme déplacement, c'est pas pas possib'. Auxerre, c'est comme une belle ville mais avec la beauté en moins. Et les marchands de prozac en plus. Là-bas, y'a tout un business. Tu goûtes au Bourgogne, tu sombres dans l'alcool, tu tentes de t'en sortir par des anti-dépresseurs et tu finis supporter d'Auxerre. Ouais, je suis sur les nerfs. Quand tu te tapes des centaines de bornes pour perdre dans un match pourri sur une pelouse pourrie dans un stade pourri, y'a de quoi devenir un pourri. Pourtant j'ai essayé d'esquiver. Cher Michel Sorin, je viens de me rendre compte que je n'avais pas les diplômes pour entraîner, alors je suis contraint de te laisser aller disputer seul la rencontre en Bourgogne mais il est fort probable que je sois apte à pouvoir coacher pour les prochains matches. Ton ami Pierrot. Vous aurez reconnu le style de Saint-Sernin, communicationnellement il est au point, comme Cueff. Mon ami Pierrot, on s'en était déjà rendu compte, t'en fais pas, c'est pas un souci. Michou. Qui tente n'a rien de rien.

Vous imaginez que si j'ai pas envie d'aller à Auxerre, mes joueurs non plus. C'est déjà un exploit que j'arrive à emmener 16 mecs. Face aux djeunss, heureusement que Playstation c'est le sponsor-maillot de l'AJA, j'te raconte pas le bordel quand faudra aller chez le Troyes de Le Crom avec Baguépi, y'a de quoi être effrayé. Danzé c'est particulier, j'lui ai promis qu'il pourrait dire du mal de moi sur le forum de Stade Rennais Online s'il venait, il a accepté. J'ai failli prendre Nguema aussi, les terrains pourris dans les villes pourries, ça le connaît en CFA. Et puis le drame pour lui, j'ai lu son interview dans Breizh Foot. Quand le coach va me donner ma chance, il va regretter de ne pas l'avoir fait avant. Après vérification que le coach c'était bien moi, j'lui ai envoyé un èssèmesse vendredi soir : "stéfan, kan je vé te doné ta chanss, je vé le regrété kom tu di, alor pourkoi te doné ta chanss ?" Dans la famille Saint-Sernin, je voulais le fils, d'la graine de communiquant le petiot.

Arrivés là-bas, on a trouvé Nguema, complètement épuisé. Coach, je suis parti hier soir de Rennes, j'ai couru 15 heures d'affilée, pour te dire que j'avais oublié de te dire au revoir dans mon texto. Moi les fayots j'aime pas ça. J'aurais pu le renvoyer direct sur Rennes, finalement dans un élan de sympathie, je lui ai loué une chambre d'hôtel jusqu'au 15 avril. La réserve joue à Auxerre ce jour-là, ne me remercie pas. C'est ça avoir l'esprit club. Pas comme Sorlin qui pendant le match a fait croire qu'il avait la chiasse pour essayer de s'enfuir du stade. C'était bien tenté mais j'avais anticipé le danger. J'lui avais confisqué la clé de sa Porsche. Parce que Sorlin il se déplace en solo, il parie tout le temps qu'il arrivera avant notre avion grâce à ses voitures surpuissantes. Normalement la voiture ça correspond au joueur ou à l'entraîneur. Utaka, j'veux bien mais Oliv', franchement, si c'était une voiture j'penserais plutôt à une 2CV, ça paraît au bord de la casse mais ça tient toujours. Moi j'ai une Kangoo, mais c'est pas une vraie voiture.

Enfin, y'avait Bruno qui retrouvait son frangin, Benoît. Bruno il dit qu'un mélange des deux ça ferait un joueur idéal. Bah c'est le papa qui doit être vachement fort alors. Il doit avoir la vision du jeu, la technique, le physique, la qualité de passe, la qualité de frappe de Benoît, et, euh, bah le même nom que Bruno.

Après la victoire à Sainté, on se doutait que plus dur serait la chute. Je confirme, alors je m'arrêterai là.