Contre Lescaut d'Angers, on aurait dit le carnaval de Carnac. Moreiraté et Olivier Thom' m'avaient réservé un déguisement capillaire. La boule à zéro but, ça ne pouvait être que Daniel. Quant au grand mollasson, à mon avis son coiffeur a dû le sortir à la mi-temps. Alors selon eux, C'est un subtil subterfuge grâce auquel nous pourrons exercer notre métier en toute tranquillité et éviter d'être à nouveau les chèvres émissaires du public rennais. Plus on regarde nos têtes, moins on s'occupe de nos pieds. Héhé. Qu'en penses-tu ? Assimilation, réflexion, réaction : J'en pense que des tribunes, on ne voit pas la coiffure de ceux qui sont assis sur le banc. Emmanuel Coiffe serait fier de moi. Le choc des mots a été d'une telle violence qu'Olivier Thom' a marqué deux buts. Jean-Guy Wallen, un collègue, cessera enfin de me demander quand replantera l'Olivier. Quant à Daniel, il a fait hara-kiri sur Mensah qui venait de contracter tous ses muscles pour impressionner Petter.

Car depuis que Petter est entré dans sa vie, John est jaloux. Comme dans une série américaine. Sauf que là, la nana qu'il faut impressionner, elle porte un jogging et s'appelle Pierre. C'est sûr qu'avec Bourillon, les concours de biceps John il les gagnait avec son index. Petter, c'est un monstre. Mais gentil paraît-il. Il a le corps et le visage de Hulk. Et la coiffure de Claude François. Clo-clo qui soulève une voiture avec sa main pour la fracasser contre ses clodettes, ou Hulk qui chante le lundi au soleil, brr, j'en frissonne déjà. Erikéa avait beau nous rassurer, au début c'était le seul à s'en approcher. Ne craignez rien, Casimir est inoffensif. Il n'a jamais rien bouffé, ne serait-ce, qu'une feuille de match. Cause toujours : Daniel ça l'empêchait pas d'avoir faim de ballons. Petter est omnivore. Sur la tête de Fauvergue dans la lucarne, au début pour moi comme un herbivore mangeait de l'herbe, bah un omnivore mangeait de l'homme. En fait c'est pas du tout ça. Petter est omnivore depuis un match de Toto entre les Heerenvenéères et les Marseillais. Ca avait mal tourné, il est un peu rancunier le Casimir.

Du coup, Mbia s'est vexé. Il a exigé au moins une jambe de Nasri. Ah ouais, et tu fais quoi si on veut pas ? Je joue en défense centrale. Oh hey, tout de suite les menaces. Avec Jéjé et son air de chien battu, Micka qui a encore la marque du nez de John sur son poing, Cyril-la-gnac et tackle-man Mbia, je commence à avoir une belle petite équipe de bad boys. Moi j'ai pas peur de mes joueurs hein, que tout soit clair. Mais j'ai peur pour mes joueurs alors j'ai interdit le tacle. Des tibias qui pètent, des chevilles qui se tordent, des genous qui lâchent. Si la préparation ne porte pas ses fruits, au moins j'aurais récolté les pépins. Youpla. Bien aidé cela dit par Stephane, atteint de tocs (Tacles obsessionnels compulsifs). Je l'ai privé de sortie à Cannes pour le réintégrer au Stade Municipal de Courseulles-sur-Mer. Quand on peut se faire pardonner.

Roc'n'Roll attitude.