Un point en trois matches, c'est pas la louze totale mais ça y ressemble. Crise sur le gâteau, mon crew n'a plus la vibe. Et là, nouveau coup d'eugénie de ma part. Pour souder l'équipe qui ne maîtrisait plus son freestyle, j'ai décidé qu'on irait faire un jeu. Ca c'est bien un jeu, ça soude une équipe, ça met l'ambiance, et puis c'est beau de voir un monde qui joue. Questions pour un Champion ? Ca, c'est pour Lyon. Attention à Lamarche ? Trop lensois. Qui veut gagner des brêlons ? Lefilâtre a déjà tout remporté. En pleine louzitude attitude, j'ai choisi qu'on jouerait au Maillon faible, le seul jeu où si t'es nul tu peux quand même gagner, à condition que les autres à côté soient encore plus nuls. Ouais t'as pas tort si tu penses que c'est comme en Ligue 1, par contre tu te plantes si tu crois que c'est une coïncidence, c'est la marque des grands entraîneurs de tout prévoir. Mister Capello, Docteur Dréossi.

Et puis j'sais pas, peut-être une faille spatio-temporelle, autrement dit un tir dans les nuages de Mbia à l'entraînement, j'ai mal calculé mon coup. Ils se sont tous foutus dessus pendant le jeu. Enfin, sur elle quoi. Bah ouais ils acceptent mal la critique mes gars, elle se prend pour qui Adjoviboccolini, ça sort avec Marama Vahirua ça croit pouvoir chambrer, nan mais oh (oui faut être culturé comme notre Président pour comprendre là, 'scusez). Heureusement pour elle que Salma Hayek est arrivée dans les studios, sans ça on quittait plus le ventre mou. Comme quoi chez les Pinault y'a pas que des erreurs de recrutement. J'ai joué au présentateur du jeu, c'était un bon prétexte pour critiquer mes joueurs. Mais ces glandus sont vraiment nuls quand il faut jouer. Bourillon il a voté pour Faty. Et Faty il a voté pour Ségolène. J' lui ai dit qu'il comprenait rien et il a boudé et a dit que si ça continue, je vais à la Juve parce que Deschamps lui au moins il a gagné la Coupe du Monde. Implacable. D'façon, c'était n'importe quoi, le maillon faible c'était Nguema. Pt'êt qu'ils ont oublié son prénom aussi, sans doute. En tout cas lui il a voté pour "Recherche un club de foot, contactez-moi à mon numéro".

Finalement, j'ai foutu ce petit monde devant la cassette de Rennes-Sedan. Vaincre le mal par le mal, à essayer, à condition d'aimer les séances vidéos. En attendant, je suis allé au chevet d'un copain de jeunesse bien mal en point(s). Le PSG, en une année il a pris 20 ans. Ses joueurs aussi. Imaginez qu'à Rennes cette saison on licencie un joueur finaliste de la Coupe du monde, on remette le ballon de plomb à un joueur qui a pris de vitesse Robert Tocarlos, qu'un supporter décède sous les balles (Daniel M. et Stéphane M niant toute implication), qu'on dégage l'entraîneur (imaginez, hein ?). Vu comme ça, c'est vrai qu'on s'emmerde en supportant le Stade Rennais, s'passe rien. Mais que voulez-vous, on a pas d'internationaux français, on a pas d'entraîneur, à limoger, j'entends, et que c'est téra. Et puis eux ils tentent des trucs de dingue pour leurs supporters, tu vois en UEFA et en Coupe de France eh beh ils passent des tours, sérieux j'déconne pas, faudrait qu'on essaie.

J'en ai profité d'être dans la capitale pour les voir s'entraîner. C'était à Wicklow. C'est pour pas que tu puisses regarder, parce qu'en fait c'est à Paris et ils veulent te tromper mais on la fait pas à moi. Après l'a fallu entrer dans le centre d'entraînement, et j'ai fait ce que je savais mieux faire : faire semblant d'être un entraîneur. Et hop je vais pouvoir décrypter leur jeu ! Ayé, c'est fait. Pffiou, à côté le Stade Rennais c'est des Galactic'h. A part Domini quelque chose et De Villiers j'crois, c'est bof. Paris, c'est fini, et dire pourtant que c'était la ville de mon quatrième club...